14 sep 2017

Oscart de Harelbeke répond à la demande digitale du marché

Plus le monde digitalise, plus les informations se diffusent. Oscart SPRL, une jeune entreprise de Harelbeke gérée par les partenaires Jochen Verbrugghe, Michaël Gysens, Barbara De Clerck et Matthieu Vandevyver, est très réceptive à cette double tendance. “Je pense que les panneaux d’affichage classiques seront complètement éliminés du marché dans quelques années. La nouvelle tendance est de diffuser des informations au travers d’écrans digitaux”, dit Jochen Verbrugghe.

Jochen Verbrugghe a été élevé avec la technologie. “En 1978, mon grand-père Leopold Vansteenkiste a fondé Tele-Signal Electronics, une entreprise qui louait des télévisions à des centres de soins et des hôpitaux. Ceci peut sembler bizarre, mais à l’époque c’était une activité révolutionnaire. L’entreprise s’est largement développée dans la deuxième génération sous la gestion de mon père Freddy Verbrugghe. J’ai repris le flambreau de lui à 2003.”

ondernemers_201709.jpg

Aujourd’hui, Tele-Signal a une position forte sur le marché et continue à développer comme intégrateur de systèmes d’écrans. Le rayon d’action de Tele-Signal a également augmenté. La clientèle s’est étendue des hôpitaux et des maison de repos à un éventail de secteurs commes des hôtels, parcs vacanciers, services municipaux et entreprises. Il s’agit principalement de projets en Belgique mais aussi aux Pays-Bas, en France et à Luxembourg. Tele-Signal a déjà installé à peu près 45 000 écrans. “Cette expérience et les évolutions rapides m’ont inspiré d’aller plus loin.”, dit Jochen Verbrugghe.

“Nous avons intégralement pris le train digital avec Oscart. Comme producteur Oscart fournit un cloud tool intelligent qui permet à ses clients de gérer leurs écrans digitaux. Tout le monde connaît les panneaux d’affichage du passé. Aujourd’hui, des visiteurs sont de plus en plus accueillis au travers d’écrans digitaux qui diffusent toutes les informations possibles. Bref, les écrans sont utilisés afin d’informer les gens. Il a été constaté que les écrans constituent une plus-value en ce qui concerne l’efficacité et l’organisation. Le digital signage est un terraine à fort potentiel de croissance et j’en aimerais bénéficier. “

Intéresse internationale

 

Oscart, avec ses 1700 écrans, connaît un succès grandissant dans son propre pays et à l’étranger, surtout lorsque l’on sait qu’il y a trois ans à peine que l’entreprise est tombée entre les mains de Verbrugghe. Après avoir acheté l’entreprise en démarrage, qui était aux oubliettes, il l’a fortement restructurée et l’a préparée pour lancement sur le marché. “Les informations digitales et le marchandisage et marketing digital sont très à la mode”, ajoute Verbrugghe. “Nous répondons à la demande du marché avec notre software. J’ai l’ambition d’offrir notre gamme à l’étranger – je pense en première instance à nos pays voisins ; l’Allemagne, les Pays-Bas, la France, le Luxembourg et l’Angleterre. À ce stade nous sommes en train de discuter avec des intégrateurs de systèmes internationaux afin de d’établir un propre réseau de revendeurs et l’intéresse semble être très grande. Malgré la compétition nous pouvons affirmer que notre software obtient de bons résultats en ce qui concerne la convivialité, avec le principal atout étant des intégrations verticales pour chaque cible.

 

Grâce à notre gamme, les entreprises qui ont plusieurs succursales peuvent facilement diffuser des informations uniformes dans chaque établissement, n’importe où dans le monde – ce n’est pas un hasard que notre slogan est “Partagez votre histoire, n’importe quand, n’importe où”

 

Jochen Verbrugghe a presque 40 ans et il estime qu’il n’est qu’au début d’un long parcours qui a beaucoup de potentiel. Oscart compte une poignée de spécialistes en software techniques qui explorent constamment les limites et continuent à perfectionner leur conception en fonction des besoins et exigences de leurs clients. “Tant que nous grandissons, nous allons bien”, rigole Jochen Verbrugghe. (KC - Foto Kurt)